Vertigineux....

Publié le par Patch

Tatiana-de-Rosnay---Spirales.jpg                                                                              (17ème livre du challenge ABC lettre "R") 

Spirales de Tatiana de Rosnay

Quinquagénaire, belle, riche bourgeoise, Hélène, ne travaillant pas, décide de passer sa vie à s’occuper des autres. Effectuant de temps en temps la permanence à la halte-garderie qu’elle a contribuée à créer, elle passera ensuite s’occuper de la bibliothèque, faire un peu de bénévolat dans une association, les visites aux amies malades, sans oublier sa belle-mère, vieille femme un peu bougonne, édentée à l’haleine putride….
Vivant un petit hôtel particulier, c’est ici qu’elle continuera son rôle de dévouée, mais cette fois auprès de son mari, Henri, éditeur célèbre. Pour lui, elle recevra, avec convivialité et simplicité, lors de nombreuses soirées, invités de marque, connaissances. Le concernant, une seule chose la préoccupe, celle de ne pas ternir la réputation de son illustre mari…
Une vie bien remplie, en somme, mais dont le seul bénéfice ira en faveur des autres. Elle sait qu’à force, les regards qui se posent sur elle ne vont plus que pour la ‘Sainte-Hélène’ comme la nomme gentiment son fils Julien, celle qui fait, qui agit pour….
Mais une après-midi, tout ce petit monde si bien ordonné, cette vie sans histoire, va se transformer en cauchemar. Lors d’une visite à une de ses amies malade, elle croisera le regard, inconnu, de cet homme….et sur un coup de tête, finira dans son lit. Ce bel inconnu va l’emporter, la posséder, l’amener à redécouvrir des sensations oubliées, lointaines, lui rendre son existence de femme, belle et désirable….
Il lui fera l’amour avec force, trop peut-être et décèdera dans ses bras…
Hélène, perdue, affolée, s’enfuit….décidant d’abandonner cet homme et avec lui ce moment intense et sauvage. Elle décide de ne rien dire et de tout léguer à l’oubli….
Mais le sort se chargera de lui rappeler sans cesse, dans un tourbillon affolant et effréné, son écart de conduite….
 
Mon premier livre de Tatiana de Rosnay, (et encore) suite à un billet de Anne (d’ailleurs, je me demande si je ne vais pas lui emprunter sa bibliothèque ;o p), et je dois dire que je suis encore en train de me freiner, car ce livre, s’il démarre doucement, va prendre de la vitesse peu à peu pour atteindre un rythme de croisière totalement fou. Si l’histoire peut paraître celle d’un bon polar, les tensions, palpables, l’angoisse toujours plus forte, vous tiendra en haleine jusqu’au bout….
Me concernant, seul « hic », la fin….Je l’ai lu l’espace d’une nuit, pris dedans je n’ai pu me résoudre à attendre pour savoir, et les deux dernières pages ne suffisent pas à freiner cette vitesse vertigineuse à laquelle l’auteur nous entraîne, et là…..C’est le mur, de plein fouet qu’on se mange sans préavis….
Mais excellent, je suis prêt à retenter l’expérience…
 
Les billets d’anne, florinette, majanissa, katell bouali et pour finir, celui de solenn

 

                     

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Je viens de terminer la lecture de ce livre qui me laisse un peu ... sur ma faim ! Au début, j'ai trouvé l'écriture très légère et finalement, très vite le rythme s'accélère, le malaise s'installe et s'amplifie jusqu'à la fin qui me semble... et bien... un peu facile ! Trop ouverte à mon goût. Moi, je préfère les fins nettes et précises !!! Donc, une bonne lecture, mais pas inoubliable. Moi qui ai commencé par lire "Sarah",  vraiment rien à voir ! Oui, oui, je sais tu m'avais prévenue o))) Maintenant, je suis tentée par "Moka"...
Répondre
V
Je dois être l'une des rares à être moyennement emballée avec "spirales". Je rajoute ta critique sur mon post  ! En attendant de lire tes impressions de "Sarah" ! @+
Répondre
P
Ben comme je disais sur ton blog, c'est cette enchaînement qui te prends, qui ne te lâche plus, tu as tendance à accelérer avec l'histoire, toujours plus vite....et puis d'un coup.....la chute....déroutant et....je sais pas comment dire....un peu comme un manège à sensation, la vitesse, les sensations, et puis d'un coup plus rien....ça marche pour "Sarah"....Merci à toi....;o )
N
Je le note, j'aime bien le thème..... 
Répondre
P
Tu ne seras pas déçue....je t'assure....;o )
A
je ne l'ai pas encore trouvé à la biblio (ne peux acheter en ce moment) il est pourtant sur ma LAL depuis le billet de Chaperlipopette !
Répondre
P
Dès que tu en as l'occasion, ne te prive pas, ce serait dommage....il est fabuleux d'intensité...;o )
F
J'ai beaucoup aimé ce livre, même si j'ai dû relire plusieurs fois la fin qui m'a laissée seule face à ma propre déduction. Le livre une fois refermé continuais à vivre dans ma tête..... ;-o)
Répondre
P
Oui, la fin.....trop subit, ce qui fait ce qu'il est peut-être.....en tout cas j'ai aimé ce premier livre qui me fait découvrir Tatiana de Rosnay....je vais continuer...;o )