Non conventionnel...

Publié le par Mme Patch


Mark-Haddon---Le-bizarre-incident-du-chien-pendant-la-nuit.jpg Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon

On m’avait dit que j’allais être étonnée par cette lecture, que j’allais entrer dans un monde hors du commun et effectivement, c’est tout à fait ça….
Tout débute par le meurtre de Wellington, le chien de Mme Shears, la voisine de Christopher Boone. Le malheureux chien a été sauvagement tué par un coup de fourche de jardin, et Christopher, qui adore les animaux se jure de retrouver son meurtrier…mais Christopher n’est pas un enfant comme les autres, il est ce qu’on appelle « différent ».
A cause de cette différence justement, son enquête s’avèrera plus difficile que prévue, car non seulement son père ne veut pas qu’il entreprenne ce genre d’investigations, mais également parce qu’il souffre d’obsessions et de troubles qui lui rendront la tâche plus que difficile. En effet, Christopher éprouve beaucoup de difficultés à s’exprimer, ne comprend que le sens propre des choses, ne supporte pas qu’on le touche, craint les personnes étrangères et ainsi de suite….vous imaginez donc une enquête dans de telles conditions !
Cependant, Christopher arrivera tant bien que mal à avancer, à trouver des indices et même certains qui le conduiront vers une autre énigme inattendue…mais je ne vous en dis pas plus…
Ce qui m’a immédiatement plu dans ce livre, c’est la manière dont il est écrit, car il est écrit avec les mots de Christopher, en fait c’est « son » livre que vous lirez et donc par-là même vous entrerez complètement dans son monde, en tout cas moi j’y suis entrée…à 100% !
Le détail ira jusqu’à l’intitulé des chapitres car une des obsessions de Christopher est les chiffres et il est adepte des nombres premiers. Quand j’ai commencé le livre j’ai commencé par le chapitre « 2 », mais ne vous inquiétez pas, c’est normal, tous ses chapitres seront des nombres premiers, ils ne se suivent donc pas…enfin je ne vais pas m’étaler, lisez le, vous comprendrez mieux…D’ailleurs, Christopher adore les chiffres, les mathématiques, la physique, et moi personnellement j’ai horreur de ça, il est sans cesse en train de faire des démonstrations très élaborées, auxquelles je n’ai pas tout compris je dois l’avouer, mais ça ne m’a pas du tout ennuyé, j’ai vraiment été captivée et j’ai essayé volontairement de comprendre ses démonstrations. Et ce monde qu’il nous est impossible de comprendre si on ne le vit pas, j‘ai réussi à le partager, j’ai même été totalement capturée pendant toute ma lecture…
J’espère avoir réussi à faire passer mon enthousiasme pour ce livre, car il en vaut vraiment le coup, car sous le couvert de l’humour, il nous fait passer un message et nous permet de mieux comprendre sans juger…cette histoire est elle aussi « différente » et tellement attachante que je l’ai dévoré…
    Mme patch  ;o )
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
J'ai pas pu résister, ça y est, me le suis acheté ! j'ai hâte de le lire. Je te dirai si j'ai aimé. Merci pour ce choix d'influence :-)
Répondre
M
Ravie de t'avoir influencée...j'espère qu'il te plaira ;o)
S
Moi, rien que le titre me plait ! alors après ce que je viens de lire sur ton avis, j'ai bien envie de l'avoir sur ma table de chevet. Merci pour ce conseil.
Répondre
M
Oui, moi aussi rien que le titre m'a bien fait délirer...alors forcément j'ai été attiré et je te promets que l'univers de ce roman est tout aussi loufoque ;o)
E
Il est dans ma PAL depuis un moment et je repousse toujours le moment de le lire, je ne sais pas pourquoi, à vrai dire... Allez hop, il passe au-dessus des autres...
Répondre
M
Comme je disais à Anne, il faut être dans un certain état d'esprit, il faut attendre le bon moment c'est tout ;o)
L
En plus d'être émouvant et original, ce livre rend très bien compte de ce que sont les troubles autistiques, loin des clichés de gosses qui se balancent et qui ne communiquent pas. un très beau souvenir de lecture.
Répondre
M
Oui, effectivement et comme je le disais la façon "légère" dont il est raconté nous permet de vraiment réussir à nous mettre dans la peau de Christopher ;o)
I
Un très bon souvenir de lecture pour moi aussi. <br /> Comme le dit Majanissa, Christopher peut se monter épuisant par moment. C'est très bien rendu d'ailleurs à travers le portrait de ses parents.Il n'en reste pas moins attachant. La force du livre est justement de montrer les deux côtés du "cas Christopher".
Répondre
M
Effectivement, on arrive à entrevoir les difficultés rencontrées des deux côtés, mais habituellement il est plus aisé pour nous de comprendre le côté des parents plutôt que celui de Christopher, et je trouve qu'ici on y arrive vraiment bien...à se mettre dans sa peau.