Dérisoire...

Publié le par Patch

Dans le nouveau numéro du magazine "Lire" tout frais de ce matin, mon attention s'est portée sur un gros chiffre en rouge. 8,3....oui mais 8,3 quoi? me direz-vous....

Ben en fait, ce chiffre représente le nombre de livres achetés par personne durant l'année 2006.....Oui, c'est pas énorme....

L'article va un peu plus loin, en nous donnant la somme que ces mêmes lecteurs ont dépensé pour l'achat de ces 8,3 livres...91€ contre 94 pour l'année 2005. Franchement, je plains les écrivains...doivent pas manger souvent....car si on calcul; 91 divisé par 8,3, cela donne une moyenne de 10,96€ par livre....Plus qu'un poche et moins qu'un grand format. Je ne sais pas combien gagne un auteur sur la vente de ces livres, mais j'imagine qu'une fois tout les frais retirés, doit plus rester grand chose...

Pour finir, cet article, stipule que cette tendance à la baisse concerne surtout la jeunesse, puisque les 15/19 ans achètent de moins en moins de livres malgré un engouement certain pour tout ce qui est BD ou autres Manga...

Et pour nous achever, il paraîtrait que c'est le plus mauvais score depuis ces cinq dernières années.....

Alors chers ami(e)s blogueurs et blogueuses.....Oyez oyez braves gens...Je vois en visitant vos blogs respectifs, que comme moi, passionné(e)s de "ces trucs à pages", ces 8,3....vous les achetez en quoi....allez, en une passe (une passe égale une visite à la librairie ;op), voir deux et ce à raison de une à deux passes par mois....Hop on va dire quasiment une en moyenne....bon allez 5 livres par mois au moins....On enlève le mois de vacances ou l'achat de livre passe à la trappe, celui du mois de la rentrée scolaire, ou là le budget est réservé au petit, il reste 10mois...Fois 5, cela fait 50 livres l'an....Si l'on considére que l'on est au moins 100 blogueurs et blogueuses forcenés de l'achat compulsif-non-intentionnelle-mais-quand-même-un-peu-volontaire et du Hin-hin-c'est-pas-ma-faute....cela en ferait déjà au moins 5000....Alors franchement, je vous pose la question....

Y'aurait pas moyen de faire remonter ces chiffres qui commencent franchement à faire pitié? Surtout que nous autres Français moyens passons aux yeux de nos voisins pour des gens sales, râleurs et alcoolos, on va bientôt passer pour des incultes....Bon vous me direz, qu'avec les élections et le nombre de livre que Sarko' a vendu à lui tout seul, le chiffre de 2007 devrait être pas trop mal....(8,6? ;op)

(Euh ça donne quoi les sondages sur les jeux vidéos?...)

  Patch ;o )

(Source : Magazine Lire du mois de Mai 2007)

Publié dans Presse Littéraire...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> 8,3 par an !!!! je les ai déjà largement dépassés pour l'année 2007 et nous n'en sommes qu'à la moitié !!! ;-o)))<br /> <br /> Patch, je vais t'envoyer un mail pour t'expliquer comment insérer une vidéo sur ton blog ! À tout de suite !!!<br /> <br />
Répondre
P
Oui moi aussi florinette....et de loin....je n'ai jamais calculé (par peur de me sentir trop coupable du résultat ;op) combien de livres j'achetais en un an et le budget qui va avec...je devrais m'y essayer une année, juste pour voir....(non, pas une bonne idée, vraiment, pas bon...)ça marche florinette pour la vidéo...merci mais ne t'embêtes pas...;o )
I
Si l'auteur ne touche que 10 % du prix du livre (sont exclus de ce calcul quelques rares privilégiés qui, du coup, peuvent vivre de leur plume), où passent les 90 % restants ?<br /> Bien sûr il faut payer le papier, l'imprimeur, l'éditeur et... Et puis quoi d'autre ? Peut-être bien un distributeur, mais ça doit bien être tout, non ? Le partage me semble tout de même bien inégal. Je ne sais rien des arcanes du monde de l'édition mais je  trouve que c'est un comble que l'auteur, celui à l'origine de la chaîne, celui-là qui la fait vivre, soit celui qui justement n'arrive pas à en vivre.<br /> Ca ne me semble pas être le cas des auteurs anglo-saxons, plus nombreux à vivre de leur plume... (d'accord l'auditoire potentiel est plus large, mais est-ce que ça explique tout ?)
Répondre
P
Tout à fait Incoldblog...Quand je vois les chiffres cités par JP, j'avoue que j'ai du mal à concevoir que celui qui écrit, qui est à la base du livre, à sa naissance, et qui donc pour moi fournit le plus gros du travail, soit si peu rénuméré...Il serait interessant d'avoir l'avis d'un éditeur sur ce sujet....bien sur, comme partout, il doit y avoir des montagnes de taxes....mais bon, faudrait quand même qu'on m'explique....
H
C'est vrai que le cadre familial joue beaucoup. Mes parents sont souvent d'accord pour m'offrir un livre (c'est toujours mieux qu'un bonbon ou un jeu vidéo) Eux-Mêmes lisent beaucoup d'ailleurs. Tandis que dans d'autres famille, celui qui lit un livre est regardé comme un extraterrestre et on lui demande s'il se bien. C'est ce qui est arrivé a une de mes amies a qui j'avais prêter un ou deux bouquins de Fantasy.<br /> Après la télé, cela dépend aussi. Dans ma famille, on la regarde avec modération (plutôt le soir après le dîner). Mais il n'y en a pas une dans chaque chambre et elle n'est pas allumer en permanence.
Répondre
P
Il est clair, que si tes parents sont des lecteurs, pour vous, les livres peuvent devenir une évidence, mais dans le cas contraire....De mon côté, j'offre également plus facilement un livre à mes enfants qu'un jeu vidéo...vu la différence de prix, y a pas photo...;o ))
H
Etant une de ces filles qu'on classe dans la catégorie "jeune", je peux dire qu'en effet, on les gens de mon âge lisent beaucoup moins. Une grande partie ne lit pas tous simplement. L'autre se contente de BD et de Manga (ce que je personnellement je déteste, payé le prix d'un poche pour 1 heure de lecture...)<br /> Ensuite, pour ces 8,3 livres, c'est peu, mais je pense comme d'autres, que de nos jours, on essaye aussi d'acheter d'occasion, on emprunte a la bibliothèque, on emprunte aux amis etc...
Répondre
P
Oui tout à fait Héri, il y les prêts, bibliothèque et autres occas'....C'est vrai aussi (le sondage le dit) que les jeunes lisent de moins en moins, mais je pense que les parents y sont pour une part responsable....J'ai trois enfants (15, 13 et 3 ans), et étant (ma femme et moi) de grands dévoreurs de livres, tout normalement nos enfants suivent, quoique celui du milieu un peu moins...Ils nous voient faire, et par habitude ont repris le geste du livre...Ensuite, il faut dire, que nous avons fait le choix de n'avoir pas de télé....ce qui implique que nous dialoguons plus, passons plus de temps ensemble, et forcément, ne passons pas nos soirées "scotchés" devant cet objet responsable de tant de maux...Je pense surtout, que ce manque d'intérêt des jeunes pour la lecture, est dû peut-être à une éducation qui ne va plus dans ce sens, et une société qui vend, qui montre, qui désigne, toutes sortes de choses, mais qui laisse une place pour le livre plus que dérisoire....et c'est bien dommage....Merci à toi Héri...;o )
K
je viens de lire tout cela et il est vrai que 8,3 livres par an ce n'est pas beaucoup. Le sondage ne prend pas en compte les emprunts effcetués en bibliothèque. En ce qui me concerne, j'achète beaucoup moins de livres depuis qu'il n'y a qu'un seul salaire à la maison et je fais des razzias incroyables à la médiathèque depuis la réduction budgétaire! Cependant, il faut avouer que le prix du livre est élevé: un poche oscille entre 5 à 9 € alors qu'avant l'euro il était beaucoup plus abordable (attention, je ne fais pas partie du club "cétait meiux avant"!). Certes, la culture ne doit pas être bradée mais quand même il y a de quoi s'interroger: le prix de revient des livres est de moins en moins cher, alors pourquoi ne pas répercuter cela sur les prix en librairie? A qui profite le "crime"? Pas aux libraires ni aux lecteurs et encore moins aux petites mains marocaines ou indiennes qui réalisent le "traitement de texte" (avec des fautes d'orthographe et des tournures incorrectes)! Il n'empêche que par an, malgré mon budget revu à la baisse, j'achète plus que 8,3 livres par an :-D
Répondre
P
Non, les sondages comme celui-ci ne prennent en compte que les achats du neuf. Je pense en fait, que les mentalités évoluent, changent ls comportements...là ou à une époque, on s'asseyait dans un coin, pour trouver un peu de solitude et sortir son livre, aujourd'hui on discute par sms sur son portable...je me souviens de l'apparition du premier "Walkman" tout-en-plastoc', ancêtre révolu de la petite clé mp3...la musique, la télé, le "oueb", les jeux vidéos, tout s'emmene partout, tout se porte, et on peut-être au courant en restant en contact en permanence sur tout et avec tout...donc forcément, la lecture....Pour ce qui est du prix des livres, je vois qu'on est tous d'accord sur ce point....une petite baisse s'impose...;o)