Dans la tête d'un tueur à gages...

Publié le par Mme Patch


Journal d'Hirondelle d'Amélie Nothomb

Am--lie-Nothomb---Journal-d-hirondelle.jpg
Depuis le temps que je l’attendais…je n’ai pas pu patienter pour sa sortie en poche, alors vu que je l’avais offert à ma maman à Noël, je lui ai emprunté subrepticement…

Le dernier Amélie Nothomb donc raconte les élucubrations psychologiques d’un jeune homme d’une trentaine d’années. Après de nombreuses déceptions sentimentales, notre narrateur décide de mettre un tournant dans sa vie et de n’entreprendre des choses que si elles sont originales et lui redonnent le goût de vivre…
Le hasard le conduira à rencontrer Youri, qui l’engage en temps que tueur à gages, situation qui motive grandement notre protagoniste qui se fera appeler Urbain à ce moment de l’histoire (mais ce n’est pas son vrai nom et il en changera plus tard dans l’histoire).
Son nouvel emploi le comble sur tous les points, il ne tue jamais la même personne et cela ne lui procure donc jamais la même sensation, ça lui plaît de ne pas connaître personnellement les victimes, il ne sait jamais quand il va être choisi et à chaque fois qu’il est choisi il se considère comme privilégié…bref, tout lui convient et sa vie semble prendre le tournant qu’il lui fallait, même si pour le lecteur, cet étrange personnage est plutôt morbide et dérangé (mais tous ceux qui connaissent Amélie Nothomb s’y attendaient je pense…).
Et puis, arrive le jour où on lui demande une mission bien particulière et là sa vision des choses va basculer…
Même si je ne peux pas dire que j’ai trouvé que ce roman était le moins réussi des Amélie Nothomb (critique émise par d’éminents critiques littéraires), il est vrai que je n’ai pas accroché dès le début…heureusement la lecture est vraiment très facile et très rapide et j’ai été passionnée par la fin du roman, à partir de la découverte du journal d’Hirondelle…mais je ne vous en dit pas plus…
Rien ne me fera changer d’avis, j’aime les idées complètement déjantées d’Amélie Nothomb, je me demande comment un être sain d’esprit peut bien inventer des histoires pareilles…je n’ai pas été déçue, non, décidément pas !

   Mme patch ;o)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Personnellement, et bien que je sois une fan d'Amélie Nothomb, il s'agit, parmi tous ces ouvrages, de celui que j'ai le moins aimé...
Répondre
P
c'est vrai qu'elle a des super idées d'histoires tordues et de personnages des plus ignobles , quel dommage qu'elle est fait si court avec ce livre, j'aurai aimé quelques page de plus
Répondre
M
Oui, c'est vrai je suis d'accord, j'ai du le terminer en à peine deux petites heures...j'aurais aussi aimé qu'il soit un peu plus long ;o)
E
Je suis ravie de lire une critique positive sur ce livre !Et je vais faire comme Thom : où est l'article sur "j'ai rêvé de courir longtemps" dont tu es venu nous parler en cours de lecture tellement c'était bien ???????
Répondre
M
Moi je suis ravie que tout le monde soit ravi ;o))patch: pour l'instant j'ai un creux, mais il arrivera prochainement ;o)
H
Merci pour tes conseils, j'essayerais d'emprunter l'un ou l'autre de ces livres à la bibliothèques !
Répondre
M
De rien ;o))
S
Ah ah! J'espère que Thom a fait un tour chez moi, on y parle pas mal de Roth, il sera content ;-)
Répondre
M
;o))