Volonté obsessionnelle….

Publié le par Patch

Kari-Hotakainen---Rue-de-la-tranch--e.jpg Rue de la tranchée de Kari Hotakainen
Quand l’obsession vire au cauchemar !
Lui, Matti le Finlandais, qui s’est battu corps et âmes pour la libération des droits de la femme, pour une égalité sans faille, va tout faire pour que la sienne se sente au mieux. Complet, il n’aura de cesse que de se consacrer au foyer. Devenu cuisinier hors pair, père attentionné, mari aimant et dévoué, il passera ainsi des courses au ménage, du parc à enfants au lave-linge, de l’attention quotidienne à l’écoute si importante...
Mais à trop vouloir, il arrive que l’on s’enlise. C’est ce qui va arriver à Matti. Emmitouflé dans son quotidien bien réglé, il va se confondre avec ce qu’il est devenu, un homme au foyer. A trop vouloir, sa bonne volonté, son dévouement aura le poids d’un fardeau. Entre son travail, la gestion de son foyer, sa petite-fille, Matti va sombrer.
La fatigue, morale et physique aidant, les disputes font leur apparition. Les discordances, le ballottement d’un couple comme tant d’autre, les discussions sans fin dont personne ne ressort vainqueur, va l’amener au geste fatal. Matti va gifler sa femme.
C’est la séparation. Matti ne peut et ne veut l’accepter. Lui qui a toujours tout fait pour son bonheur, va refuser de perdre sa famille et va se battre pour la retrouver.
Il a un plan. Helena a toujours rêvé d’une maison. Qu’à cela ne tienne, Matti le combattant, va se replonger dans un autre combat, l’obtention de la maison qui l’aidera à retrouver les siens. Mais là encore, Matti l’exclusif, l’extrémiste, va aller trop loin. Cette maison, ce projet va l’emporter jusqu’à la déraison, et son obsession va virer au cauchemar....
 
Quand j’ai décidé d’acheter ce roman, je ne m’attendais pas du tout à cela, mais plutôt au genre comédie, où l’humour serait omniprésent...Ben pas du tout. (En même temps, s’il y a des 4èmes de couverture, faudrait peut-être les lire patch !!)Kari Hotakainen nous livre là, un roman plutôt noir, déprimant par moments mais en cédant une pointe d’humour de temps en temps, d’un humour grinçant. Je qualifierais quand même ce roman de touchant. Car si son personnage peut nous paraître complètement déjanté, ce récit, lui, n'en est pas moins, à certains moments qu'un triste mirroir de notre existence....

A lire pour que ça n’arrive pas ! ;o )(Tu vois Mme patch...quand je te dis qu’il n’est pas bon pour nous deux qu’un homme fasse trop le ménage ;op )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Ouf, merci j'ai cru être le seul à ne pas avoir ri...... Voici un livre redoutable pour faire un côté de déprime..... Et effectivement, la 4ème de couverture est une arnaque pure et simple....
Répondre
N
C'est le deuxième billet négatif que je lis aujourd'hui sur ce livre!!! A éviter, donc?
Répondre
P
Non, je ne dirais pas à éviter.....il est spécial mais je n'estime pas avoir perdu mon temps....je ne regrette rien....c'est toujours délicat de condamner un livre, de dire qu'il est bien ou pas bien, (à moins qu'il soit vraiment nul, ce que je n'ai jamais encore vu), un livre peut toujours vouloir le détour, après cela dépend des goûts, des envies du moment, etc.....Le deuxième avis, tu l'as vu ou? (si ce n'est pas indiscret)
E
je doute que tu ne trouves beaucoup de signataires de ta pétition pour la libération des zoms sur la blogosphère littéraire principalement composée de femmes !Mais en cherchant bien, peut-être que si ;-)En tout cas, tu as l'air d'être un bon futur mari, un bon papa alors même si je ne signerai pas la pétition, bravo pour ce bel exemple de zom parfait ;-)
Répondre
P
Merci Emeraude....je ne sais si je suis un bon mari ou bon papa (il faudrait demander cela aux interessés) mais j'essaye de faire de mon mieux, et c'est pas gagner...;o ) Mais bon, je suis sur qu'il y a pire....(je dis cela pour me consoler...;op )
A
Tant mieux pour mon porte-monnaie ;-)Je te préviens, moi, je ne signe aucune pétition pour la libération des zoms :-D
Répondre
P
Ah d'accord, le porte-monnaie, j'avais pas compris......;o )Tiens oui, une pétition....pourquoi pas?.....;o ))
E
Je n'arrive pas à voir comment il peut y avoir de l'humour dans ce que tu en dis... et ça ne me tente pas du tout !Par contre, M. Patch, j'avoue que tu me fais rire ! Mme Patch a de la chance, parce que M. est non seulement un rigolo mais en plus, il fait le ménage ;-) (bah oui, solidarité féminine, faut bien que les hommes fassent le ménage aussi !)
Répondre
P
Ben pour l'humour, disons qu'il y en a dans la façon dont se comporte le personnage, mais pas du genre blague/je rigole, plutôt loufoque....il est clair que ce n'est pas le genre de livre ou tu vas hurler de rire....Et bien sur que Mme a de la chance....vu qu'elle travaille toute la journée, je m'occupe de mon petit, fait à manger, le ménage, la lessive, le rangement, en plus de mes tâches que par contre, là Mme ne fait pas...Ben oui, depuis la libération de la femme, le "zom" doit veiller à aider aux tâches ménagères (ce qui est normal) mais je ne vois pas souvent l'inverse...c'est toujours le "zom" qui fait les vidanges, prépare le bois pour l'hiver, retourne le jardin, peint, tapisse, change les plaquettes de frein....sans compter que le "zom" lui aussi travail....pour finir, doit être galant, marrant, pas chiant, attentionné, doux, câlins, etc....(arf, faudra quand même qu'on se débrouille pour obtenir la liberté du zom un jour!!)....;o ) (bon, Mme patch n'a pas l'air d'accord!)