Trop(?) proche de la réalité…

Publié le par Mme Patch

Henning-Mankell---Meurtriers-sans-visage.jpgMeurtriers sans visage d'Henning Mankell
Un bon polar, offert par Patch et conseillé par notre libraire...Je me suis dit que tout ça était de bonne augure...A vous de juger...
L’intrigue se passe en Suède, dans une région isolée...Un couple de paysans retraités est retrouvé sauvagement torturé...seule la femme est encore en vie, mais pour combien de temps ? Très peu en effet, mais avant de mourir, elle prononcera un mot « étranger », seul indice pour la police...
A partir de là va commencer l’enquête plus que laborieuse. Le commissaire Kurt Wallander est chargé de toute l’organisation pendant l’absence du chef de la police. Mais lui aussi a des problèmes, sa femme vient de le quitter et il souffre énormément de la solitude, son père commence à souffrir de sénilité et il est seul à pouvoir prendre une décision, sa sœur habitant une région éloignée de la leur. Toute cette ambiance assez glauque nous met immédiatement dans l’atmosphère de ce polar. La tension ne se détendra d’ailleurs qu’à la fin...et encore...
Ce roman est à lire uniquement si vous n’êtes pas en profonde dépression, car l’ambiance est sans cesse tendue, glauque, triste, le temps va même avec, il fait froid, il y a du vent puis de la neige et même une tempête, bref tout est fait pour que vous vous sentiez mal à l’aise...et c’est réussi, c’est exactement le sentiment que j’ai éprouvé.
Il m’est même arrivé de ne plus vraiment avoir envie de continuer, je préférais faire autre chose plutôt que de me replonger dans cette lecture...L’autre difficulté que j’ai éprouvé est d’ordre beaucoup plus pratique mais il m’a tout de même posé problème. Comme je l’ai dit au début, l’histoire se situe en Suède et l’auteur lui-même est suédois, donc tous les noms des personnages et des villes de ce roman sont suédois...mais qu’est-ce que c’est compliqué !
Souvent il m’arrivait de sauter les noms et de ne lire que les prénoms (honte à moi).
Mon avis n’est en fait pas totalement négatif, l’intrigue est intéressante mais ne m’a pas vraiment tenue en haleine, j’aurais voulu être plus étonnée par la chute et l’ensemble m’a semblé un peu longuet…mais je pense que c’est un genre de polar qui ne m’intéresse pas plus que ça, car peut-être trop proche de la réalité...je préfère plus de suspense et d’action...
Mais, peut-être avez-vous été convaincus quand même par ma critique...

L'avis de Virginie (Le Grimoire)

               Mme patch ;o )
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Mankell est l'un de nos auteurs de polars préférés (et avec l'américain Connelly et le norvégien Jo Nesbo et avec ... stop !). On vient de lire un nouvel opus : Le retour du professeur de danse qui rompt avec le traditionnel inspecteur Kurt Wallander et qui nous a enchantés. À noter aussi que cet auteur très varié (il écrit aussi du théâtre) sait faire autre chose que du polar (même si c'est du polar intelligent) et a livré un étrange roman "social" : Tea Bag.
Répondre
M
Je n'avais pas trop accroché, pourtant ma libraire me l'avais vraiment conseillé...alors je ne sais pas trop...je mets de côté au cas où ;o))
A
Je l'ai lu il y a quelques mois et franchement je n'ai pas été emballé et pour l'instant je n'ai pas envie de tenter à nouveau cet auteur.Un peu dans la même veine, j'ai largement préféré 'La femme en vert' d'INDRIDASON. 
Répondre
M
Moi non plus pour le moment je n'ai pas envie de retenter cet auteur... mais il ne faut jamais dire jamais ;o))
E
Moi non plus je n'aime pas trop les polars, alors non, ta critique ne me donne pas envie ;-)
Répondre
M
Et bien moi je me rends compte que je suis très difficile niveau polar ;o))
G
Je ne suis pas très polar, alors je ne note pas celui là.
Répondre
M
Ah c'est sûr, il ne vaut mieux pas alors  ;o))
F
J'aime les polars, mais à deux conditions, quand il n'y a pas de longueur et quand l'intrigue m'empêche de refermer le livre avant la fin sinon, je préfère ne pas en lire, donc celui-ci n'est pas pour moi !
Répondre
M
Non, je ne pense pas ;o))