Mélange de genre...

Publié le par Patch

Après plusieurs bons bouquins, dont « Pardonnez nos offenses » qui est un gros coup de cœur, j’ai eu envie de poursuivre un bout de chemin en compagnie de l’auteur et je me suis mis à « L’éclat de Dieu ».

On retrouve le style, l’intrigue, le suspense, (et toujours un personnage répondant au  nom de Gui !), mais bizarrement j’ai eu du mal à accrocher.


Dans cette aventure nous croisons des Templiers partis à la conquête d’un Graal, une pierre mystérieuse qui donnerait le pouvoir absolu, celui de la maîtrise du temps. Ces chevaliers, neuf moines soldats, sous couvert de vouloir protéger un pèlerinage vers Jérusalem vont tenter d’y arriver les premiers, car ce trésor inestimable est une grande source de convoitise.

Parmi eux, se trouvait Ismale Gui. Il est assassiné avant le départ, mystérieusement, et les explications fournies à son neveu Cosimo ne le satisfont pas. Il va donc se mêler à la foule des pèlerins et essayer de découvrir la vérité….

Il va y découvrir un bien curieux convoi, où se mêlent aussi bien d’anciennes filles de joies en route pour une soi disant repentance, qu’un convoi surprotégé de manuscrit…

Entre trahison, complot, force du mal, Cosimo aura fort à faire pour mener son enquête et devra redoubler de vigilance….







Dès les premières lignes on plonge dans les antres du temps, celle d’un lointain passé, mélange de poussière accumulée au fil des ans et plongé dans le noir d’une galerie éclairée à la torche, à la recherche d’un symbole, plus qu’un trésor, un Graal que tout le monde connaît mais que personne n’a jamais réussi à trouver…..

Et au bout de quelques pages quelle ne fut pas ma surprise quand je me retrouve au milieu d’une constellation d’étoiles voyant arriver une sorte de vaisseau spatiale….

Et pourtant l’aventure se déroule entre 1099 et 1119…….

Si l’histoire est bien menée, captivante, l’aventure qui nous emporte dans le temps, entre épée et Templiers, nous entraîne dans une impossible combinaison avec ces vaisseaux spatiaux. L’auteur qui a voulu ce mélange des genres nous l’explique en prologue au début mais  je dois avouer n’être pas un fan de science fiction….Ceci explique cela très certainement…

Et c’est ce curieux mélange des genres qui m’a fait décrocher, même si j’ai réussi à aller au bout je fut souvent, au cours de ma lecture, tenté de refermer ce livre…..

Une belle aventure tout de même que je conseillerais aux fans du genre…..

 

Commenter cet article

Florinette 27/04/2009 10:25

Pas trop fan de vaisseau spatial, je préfère ne pas prendre note de ce roman.Bises et bonne journée à la petit famille Patch ! :-)

Patch 25/05/2009 12:52


Merci Florinette....

Bisous à vous.....;o )