Jorge Bucay

Publié le par Patch

Laisse moi te raconter...les chemins de la vie de Jorge Bucay

Damiàn est le patient. Jorge le thérapeute. Ce livre et l’histoire de cette thérapie. Mais une thérapie qui va s’effectuer sur la base« de récits métaphoriques et de paraboles édifiantes qui nous font voyager aux quatre coins du monde pour nous atteindre au plus profond de nos cœurs » (4éme de couverture). Le cheminement d’une quête personnelle. Un livre très intéressant, par ses propos. Un livre qui nous amène à réfléchir, voir différent, à revoir certains de nos agissements, à reconsidérer notre « moi je » ….
Notre croyance en ce que nous pensons être le bien et le mal, ne l’est devenue que par la détermination que nous mettons à reproduire une éducation reçue, par nos parents, par des idées répandues au fil du temps, imposées avec force à tel point que plus personne ne permet d’en douter…. « Si tout le monde agit de la sorte, c’est que forcément c’est bien », et surtout tellement plus facile que de se remettre en question !!! Bien sur, il y a les principes qui deviennent des habitudes avec le temps, on dit merci parce que cela ce fait, mais combien y mettent la forme et le sourire ? Certaines valeurs disparaissent, parce que cela ne se fait plus, trop vieux jeu, ringard….D’autres, de ces valeurs, laissent la place à une soi disant évolution normale, « c’est dans l’air du temps »….Un jour où je m’insurgeais sur le nombre de divorces actuels, de séparation à la va vite, je me suis vu répondre « Mais c’est normal, à l’heure d’aujourd’hui nous ne sommes plus fait pour vivre avec le ou la même partenaire toute une vie, c’est l’évolution normale qui veut ça !!! »…Arf, dur….On parle de quoi là ? Du tout consommable, du neuf, toujours du neuf, du renouveau par peur de tomber dans la routine, il est tellement plus facile d’en changer plutôt que d’essayer de voir ce qui ne va pas et d’essayer de réparer par le dialogue, par les concessions, bien sur il y a un point où l’on ne peut plus….Mais il y a eu forcément un « avant » ce moment là….Et on a pas voulu le voir, parce qu’on était sur que nous étions dans le vrai et que c’était l’autre qui se trompait….Arf, ces croyances….Il serait tellement bénéfique, autant pour nous que pour notre entourage, direct et indirect, que l’on se remette de temps en temps en question….Non ?
 
Extraits :
 « …La seule erreur, presque toujours, c’est de croire que mon point de vue est le seul à partir duquel se perçoit la vérité. Le sourd estime toujours que ceux qui dansent sont fous! ».
 
   « La réalité est toujours la même. Elle est ce qu’elle est. Cependant, comme dans cette histoire, l’homme peut interpréter une situation d’une façon ou de la façon contraire.
Si ce que tu vois s’ajuste sur mesure à la réalité qui te convient le mieux….Méfie-toi de tes yeux ! »
 
   « Tout a commencé ce jour gris où tu as fièrement cessé de dire : « Je suis » et où, mi-honteux, mi-craintif, tu as baissé la tête et changé tes paroles et attitudes pour une pensée : « Je devrais être… ».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
j'ai ce livre dans ma bibliothèque depuis des lustres et je l'avais d'ailleurs commencé. C'est bizarre parce que j'aimais beaucoup mais je ne sais pas pourquoi je l'ai arrêté en cours de route. C'est pour ça que je l'ai mis dans mes possibilités pour le challenge ABC 2007
Répondre
P
Il est à part comme livre, il invite à voir autrement, se positionner....Ce n'est pas toujours évident de se remettre en question.....Je pense que ce genre de lecture doit être faite au bon moment (s'il y en a un ;o )) ).....
L
Hum... ce que je n'aime pas...euh... Sartre, Régis Jauffret... :-P
Répondre
P
;o )).....T'es dur avec moi Livrovore là.....J'ai horreur de commencer un livre et de ne pas le finir......Il y a un exemple sur le blog (avec Aldous Huxley)....J'aime bien finir ce que je commence....;o )) Mais je vais fouiller......
F
Ah voilà en te lisant je me disais, ça ressemble à un style que je connais et en répondant à Livrovore tu viens d'éclairer ma lanterne : à Coelho, enfin ce que j'en ai ressenti, encore un qui va faire enfler ma LAL ! ;-)
Répondre
P
Arf, dsl florinette ;o )) Heureusement c'est bientôt noël....On va pouvoir s'en faire offrir...(J'aimerais pas être le père Noël, doit être lourd de trainer tout ces bouquins!!!), la ressemblance avec Coelho n'est pas non plus "saute aux yeux"....des petits trucs à droite à gauche.....;o  )
L
Pfff... alors, encore un à rajouter à ma LAL... Tu veux pas nous en présenter un nul pour que j'en ai moins à noter ? :-P
Répondre
P
bon je te promets de faire un effort pour demain.....Nul je sais pas, mais un qui ne t'interesse pas, peut-être.....(Aide moi, qu'est-ce que tu n'aimes pas?)<br /> ;o ))
L
ça m'a l'air intéressant... mais est-ce que c'est bien un roman ? Je veux dire, y a-t-il réellement une histoire, ou bien les personnages sont-ils juste un support à une réflexion ?
Répondre
P
C'est effectivement un roman Livrovore, cette thérapie est romancée, de jour en jour, l'histoire de Damiàn se construit (ou se défait)et tu suis chaque séance où l'auteur lui offre un conte pour expliquer une situation donnée, un problème rencontré par Damiàn....En faite tu vis la thérapie de Damiàn en même temps que lui....J'ai bien aimé ce livre, il en est sorti un deuxième qui l'était moins...C'est un auteur Brésilien, sa façon d'écrire, de vouloir faire participer le lecteur par la réfléxion des sentiments que sont texte suscite, m'ont un peu rappelé Coelho....o ))