Fatalité....

Publié le par Patch :0055:

Au nom de tous les miens de Martin Gray

Au début il y a eu la guerre. Avant ? Martin ne s’en souvient pas. Les 15 années qui ont précédé ce fameux septembre 1939, date à laquelle Hitler envahira la Pologne, ne signifie plus grand-chose. Des douceurs dont il ne préfère plus se souvenir, car ce qui  suivra ne sera qu’une cascade de souffrances, de douleurs, de malheurs.

Martin connaîtra l’occupation de Varsovie, il verra l’arrivé triomphante des nazis qui investiront sa ville natale, suivra sa déchéance. Il assistera à la naissance du célèbre ghetto, l’humiliation qui s’en suivra, la faim, le froid, les rafles, il verra les siens dépérir. Martin avec courage, et parce-qu’il se doit de faire quelque chose, mettra en place tout un réseau clandestin afin d’acheminer l’essentiel, la nourriture. Mais sa mère, ses deux frères et une amie se feront prendre. Il ne peut les abandonner, il se livrera. Pour eux ce sera Treblinka. Ce camp dont on raconte que les siens disparaissent par trains entiers. Ce lieu de mort dont on ne revient pas. Là, Martin se retrouvera dans les bas-fonds de l’horreur, l’inimaginable, l’inconcevable. Mais Martin a décidé de vivre, de vivre pour venger les siens qu’il vient de voir partir pour la chambre à gaz. Il a encore sur lui la pression des doigts de ses frères s’accrochant à lui….Il réussira à s’évader. Il se fera reprendre. A nouveau le camp, mais Zambrow cette fois. Mais Martin a toujours cette rage, cette soif de vengeance. Ce sera une nouvelle évasion. Après un long périple, où il mendiera pour manger, couchera au gré des granges rencontrées, il retournera à Varsovie. Là, il retrouvera son père et comme lui s’enrôlera dans l’ « Organisation Juive de Combat ». A ses côtés, il participera avec courage à la sédition du ghetto en 43. Avec ceux qui ont décidé de ne pas abdiquer face à l’humiliation, il se battra, face à ceux qui ont juré de les anéantir. Et parmi ceux qui ont décidé de mourir en hommes libres.....Il perdra son père.

Viendra alors le temps de la vengeance. Il intégrera l’Armée Rouge, et avec elle, il rentrera dans Berlin, ville vaincue, ville détruite. Puis ce sera l’Amérique, pays des rêves, le pays de la reconstruction, celui dont on dit que toute fortune est possible.

Puis viendra l’amour en la personne de Dina. Quatre enfants naîtront de cette union. Le bonheur est enfin revenu….Mais le destin en a décidé autrement. Par une belle journée d’été, la mort lui enlèvera à nouveau les siens.....

Martin Gray nous livre là, son autobiographie, son témoignage sur ce qui fut sa vie. Un livre extrêmement pénible à lire, tant par les détails qui y figurent, que par l’insondable profondeur de l’horreur dans laquelle il nous entraîne. Frappé par le destin, suivi par la mort, mais qui préfèrera toujours la vie des siens à la sienne....

Un livre à lire pour ne pas oublier que l’éphémère constitue la vie.....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J'étais ado (oui, je sais...c'est loin déjà!) quand j'ai lu ce récit. Je ne l'ai pas oublié et l'adaptation ciné m'avait plu aussi. Je serai moins sévère que Lilly sur "Le jour renaîtra de la nuit"...
Répondre
P
Je ne l'ai pas lu 'Le jour renaîtra de la nuit", mais il est vrai que beaucoup d'avis vont en ce sens. La vanité à l'air d'être un de ces défauts, et j'ai énormément de mal avec ce genre de choses...Il faudrait que je lise un deuxième de ces romans pour me faire une idée, et pourquoi pas celui-ci? ....Et ado', déjà loin? pffffff, je dirais limite fini...;o ))
F
Je n'ai pas lu le livre, mais j'avais adoré le film et même encore aujourd'hui quand je vois ce livre, certaines scènes reviennent en ma mémoire.
Répondre
P
donc si tu as un creux un jour (ce que je doutes;o )  ), tu saura quoi lire....;o )) je vais tâcher de le voir le film un de ces jours....
L
J'ai été dégoûtée de cet auteur par La vie renaîtra de la nuit, le succès lui est monté à la tête après ses premiers romans. Même si je pense en effet qu'il faut lire ce genre de témoignage. Je me pencherais plutôt sur quelque chose d'autre.
Répondre
P
Oui je sais Lilly, beaucoup d'avis vont en ce sens, et c'est pour cela que je n'ai plus jamais réouvert un autre de ces livres....Mais celui-ci vaut quand même le coup d'être lu, je pense.
B
Patch viens voir mon blog tu sauras tout sur le tableau !!!
Répondre
P
Oki, j'arrive...;o )
G
Moi qui suis dans les Bienveillantes !!!! Mais je me souviens avoir lu ce livre d'une manière halettante, en me disant que "trop, c'est trop". Le film qui en avait été tiré était très bien...
Répondre
P
Je n'ai jamais vu le film, mais j'aimerais bien le voir, on m'a souvent dit qu'il était bien....En tout cas le livre et très fort, et si le film arrive à fair ressortir les sentiments avec autant de puissance, il doit être dur....